Passer au contenu

Je fais partie du groupe témoin

En Allemagne, des citoyens non vaccinés qui en avaient assez d’être compartimentés dans la catégories des asociaux individualistes et non solidaires, se sont regroupés afin de participer, eux aussi et à leur manière, à cette grande expérience qui est en train de se dérouler dans le monde entier.

Les personnes à l’origine de cette opération font partie du groupe de réflexion Santé de dieBasis. Fondé en juillet 2020 par des citoyens, ce parti politique prône la démocratie directe et aurait pu être né de l’imagination de Gilets Jaunes.

Ainsi, biologistes, scientifiques et autres statisticiens ont mis en place un projet ambitieux : Réaliser une étude scientifique et sérieuse afin de comparer sur une période longue l’évolution de la santé des personnes vaccinées et non vaccinées.

Dès lors, si une maladie saugrenue devait apparaître d’ici 10 ans, il sera possible de mettre en évidence, ou pas, ses liens avec la vaccination.

Comment ça se passe ?

Concrètement, une fois enregistré, le courageux volontaire reçoit un courriel tous les 15 jours dans lequel il saisit les données de santé qui ont changé depuis la dernière fois.

Les données collectées sont des informations classiques : genre, âge, antécédents, habitudes de soins, etc.

Bien sûr, une attention toute particulière a été apportée à l’anonymat des données. Ainsi, les antécédents d’une personne inscrite dans le programme ne peuvent pas fuiter. Seuls les scientifiques qui souhaitent faire des recherches ont accès aux données, qui restent anonymes.

Afin de garantir l’irréfutabilité des résultats, les responsables estiment que la participation de plusieurs milliers de candidats est nécessaire, voire des dizaines.

Même si ce sont des personnes non vaccinées qui sont à l’origine du projet, des vaccinés se sont également inscrits. Pour l’heure, il s’agit principalement de personnes qui regrettent le vaccin.

Accessoirement, faire partie d’un groupe témoin permet aux personnes non vaccinées d’être moins isolées et d’être actrice puisque les résultats serviront à l’ensemble de la société.

A ce jour, plus de 5 000 personnes participent au programme.

Afin de s’assurer que les personnes inscrites existent réellement et éviter les Donald Duck ou autres Mickey Mouse, il est nécessaire d’être coopté par un « multiplicateur » pour s’inscrire au programme.

Les multiplicateurs sont principalement des thérapeutes dont la liste est disponible sur le site du projet dans sa version allemande.

Pour les étrangers, une version en anglais du site existe. Les inscriptions ne sont pas encore possibles car les organisateurs sont en cours de recrutement de multiplicateurs.

Adresse du site dans sa version allemande : https://diekontrollgruppe.de/
Adresse du site en anglais : https://diekontrollgruppe.de/en/welcome/

Laisser un commentaire

Pour valider votre message, merci d'indiquer le résultat : 7 + 3 =

Share via
Copy link
Powered by Social Snap